Bail location : meublé ou vide, durée, résiliation contrat – Tout savoir pour bien choisir

La location d’un logement est une décision importante tant pour le propriétaire que pour le locataire. La législation en matière de bail de location est complexe et nécessite une attention particulière. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon complet sur les différents types de baux, leur durée et les conditions de résiliation du contrat. Que vous soyez propriétaire ou locataire, ces informations vous aideront à mieux comprendre vos droits et obligations.

Les différents types de baux : meublé ou vide

Le bail de location peut concerner un logement vide ou meublé. Dans les deux cas, le contrat doit être rédigé par écrit et respecter certaines conditions légales. Il doit notamment mentionner la désignation des parties (propriétaire et locataire), la description du logement, le montant du loyer et des charges, ainsi que la durée du bail.

Le bail meublé concerne un logement comportant tous les éléments d’équipement nécessaires à la vie quotidienne (mobilier, literie, ustensiles de cuisine…). Selon l’article 25-4 de la loi du 6 juillet 1989, il doit contenir au minimum : une literie avec couette ou couverture, des volets ou rideaux dans les chambres, des plaques de cuisson, un four ou un four à micro-ondes, un réfrigérateur et congélateur ou un réfrigérateur avec compartiment freezer, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine, une table et des sièges, des étagères de rangement, des luminaires et du matériel d’entretien ménager adaptés à la superficie du logement.

Le bail vide, quant à lui, concerne un logement non meublé. Le locataire est alors libre d’y installer ses propres meubles et équipements. Dans ce cas, le contrat de location doit respecter les dispositions légales prévues par la loi du 6 juillet 1989.

La durée du bail

La durée du bail varie selon qu’il s’agisse d’un logement vide ou meublé. Pour un logement vide, la durée minimale du bail est de 3 ans si le propriétaire est une personne physique (particulier) ou une société civile immobilière (SCI) familiale. Si le propriétaire est une personne morale autre qu’une SCI familiale (entreprise, institution…), la durée minimale du bail est portée à 6 ans.

Pour un logement meublé, la durée minimale du bail est d’1 an, renouvelable tacitement. Toutefois, si le locataire est étudiant, il peut bénéficier d’un bail de 9 mois, non renouvelable automatiquement et sans préavis à donner en fin de contrat.

Dans tous les cas, le propriétaire et le locataire peuvent convenir d’une durée supérieure à la durée minimale légale. En revanche, ils ne peuvent pas prévoir une durée inférieure.

La résiliation du contrat

La résiliation du bail peut être à l’initiative du propriétaire ou du locataire. Dans les deux cas, elle doit respecter certaines conditions et délais.

Pour un logement vide, le locataire peut donner son congé à tout moment, avec un préavis de 3 mois. Toutefois, ce délai peut être réduit à 1 mois dans certaines situations (mutation professionnelle, perte d’emploi, nouvel emploi consécutif à une perte d’emploi, locataire âgé de plus de 60 ans dont l’état de santé nécessite un changement de domicile, ou locataire bénéficiaire du revenu de solidarité active ou de l’allocation adulte handicapé). Le propriétaire, quant à lui, ne peut donner congé que pour vendre le logement, y habiter ou y loger un proche, ou en cas de motif légitime et sérieux (par exemple : non-paiement du loyer par le locataire). Il doit respecter un préavis de 6 mois.

Pour un logement meublé, le locataire doit également respecter un préavis de 1 mois, quel que soit le motif. De son côté, le propriétaire ne peut donner congé qu’à la date anniversaire du bail et doit respecter un préavis de 3 mois. Il doit justifier sa décision par l’un des motifs légitimes prévus par la loi (vente, habitation, motif sérieux et légitime).

Il est important de noter que le congé doit être notifié par lettre recommandée avec accusé de réception, signifié par acte d’huissier ou remis en main propre contre récépissé ou émargement.

L’encadrement des loyers et la révision du loyer

Depuis la loi ALUR de 2014, les loyers sont encadrés dans certaines zones dites “tendues”. Cela signifie que le propriétaire ne peut pas fixer librement le montant du loyer lors de la mise en location ou de la relocation d’un logement vide ou meublé. Il doit respecter un plafond déterminé par arrêté préfectoral.

La révision du loyer en cours de bail est également encadrée. Elle ne peut intervenir qu’une fois par an et doit être prévue dans le contrat de location. Son montant ne peut excéder la variation de l’Indice de Référence des Loyers (IRL) publié chaque trimestre par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Si le propriétaire souhaite augmenter davantage le loyer, il doit justifier d’une amélioration significative du logement ou d’une insuffisance initiale du loyer.

Le dépôt de garantie

Le dépôt de garantie est une somme versée par le locataire au propriétaire lors de la signature du bail. Il a pour but de garantir le respect des obligations locatives, notamment en matière d’entretien et de réparations. Son montant est plafonné à : 1 mois de loyer hors charges pour un logement vide, 2 mois de loyer hors charges pour un logement meublé.

Le dépôt de garantie doit être restitué au locataire dans un délai maximal de 2 mois après la remise des clés (logement vide) ou 1 mois après la remise des clés (logement meublé), déduction faite des éventuelles sommes dues pour réparations ou impayés de loyers et charges. En cas de litige, le juge de proximité ou le tribunal d’instance peut être saisi.

En conclusion, le choix entre un bail vide ou meublé, la durée du contrat et les conditions de résiliation sont autant d’éléments à prendre en compte lors de la location d’un logement. Propriétaires et locataires doivent être attentifs aux dispositions légales encadrant ces aspects, afin d’éviter tout conflit et de préserver leurs droits et intérêts respectifs.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*