Acheter ou louer ? Quelle est la meilleure chose à faire ?

Le marché de l’immobilier est un marché qui ne cesse d’apporter des surprises, mais qui reste néanmoins très florissant. La question de louer ou d’acheter se pose souvent, et les évolutions de conjonctures font que la réponse peut varier d’une année à une autre.

Avantages d’être propriétaire

Les experts conseillent les jeunes d’envisager l’achat d’une maison au début de leur carrière s’ils s’engagent à rester dans une ville en particulier. Même s’il peut sembler difficile de gérer les remboursements de prêt au départ, après 5 à 10 ans d’augmentation salariale, alors que les mensualités restent les mêmes, la part déduite sur le salaire aura moins d’impacts. De plus, les prix de l’immobilier s’apprécient également de plusieurs façons. Dans certaines régions, les propriétaires ont de même tendance à limiter le nombre d’années pendant lesquelles un locataire peut occuper leur maison, en raison de la faible protection que la loi leur accorde. Avec des taux d’intérêt plus bas et la subvention gouvernementale pour les premiers acheteurs de logements abordables, posséder une maison est maintenant possible pour beaucoup plus de personnes.

La location peut aussi coûter moins cher, même à long terme.

Une règle empirique courante est de ne pas acheter une maison si le particulier n’est pas sûr d’y vivre pendant au moins cinq ans. Pourquoi en est-il ainsi ? Par exemple, s’il achète et possède une maison pendant 30 ans, les frais de clôture seront probablement plus que compensés par la croissance de la valeur de la maison. Par contre, s’il n’est propriétaire du bien que pendant quatre ans, il y a beaucoup plus de chances que sa valeur n’ait pas augmentées (et qu’elle ait éventuellement diminué), et par conséquent, les frais de clôture lui feront probablement perdre de l’argent sur son investissement. De plus, les paiements au début du terme d’un prêt hypothécaire vont de façon disproportionnée aux intérêts et non au remboursement du solde du capital. C’est la recette parfaite pour un mauvais investissement. Afin de déterminer s’il est plus avantageux financièrement de louer ou d’acheter, il faut comparer le coût total à payer pour la location au coût total de l’accession à la propriété. En plus des coûts, il est nécessaire de tenir compte des avantages accumulés si le bien est vendu, ainsi que des déductions fiscales reçues en cas d’accession à la propriété. Ça a l’air compliqué, mais ce n’est pas le cas, et pour ceux qui hésitent vraiment, les agences immobilières sont là pour leur donner de précieux conseils.

En bref, le débat n’est pas encore clos entre louer et acheter. Cela dépend de la situation du particulier qui souhaite avoir un logement. Certains cas sont plutôt favorables à la location et d’autres plutôt à l’achat, et cela dépend aussi des moyens de l’intéressé.