Archives de l’auteur Melinda Jousson

ParMelinda Jousson

Les systèmes d’investissement dans les espaces verts

Avec les problèmes liés à l’environnement, les espaces de verdure se font de plus en plus rares surtout dans les zones rurales. Il existe même de grandes villes où vous ne trouverez plus aucun arbre ou espace vert. Depuis quelques années, des projets d’aménagement de petits espaces verts ont émergé et ont connu du succès. Les jardins et petits potagers commencent à prendre place dans les zones urbaines.

La location des espaces verts pour le bien de tout le monde

Les personnes qui possèdent des terrains ou des espaces encore non exploités investissent dans la création de jardin ou parc, car la location de ces derniers est devenue plus que rentable. Louer ces espaces verts contribue à la fois à l’embellissement de l’environnement, mais aussi aux biens êtres des autres citoyens. Les lieux avec de la verdure sont toujours source d’inspiration et de plusieurs possibilités d’organisation d’événement comme :

  • Des parties de barbecues entre voisin
  • Des spectacles en plein air
  • Des anniversaires
  • Etc.

Plusieurs personnes ou sociétés font des locations de ces espaces verts, car ils savent l’importance de participer au développement et à la protection de l’environnement. L’État soutient ces projets et incite tout le monde à y participer. Les actions de préservation de l’environnement ont pour objectif de préserver le bien-être de la population en général.

Investir dans l’aménagement des espaces verts

Les projets d’aménagement d’espace vert sur des terrains non exploités sont soutenus par l’administration. Les équipements destinés à la réalisation de ces projets coûtent assez cher et il y a des procédures de préparation à effectuer. L’investissement dans la construction de ces lieux verts doit passer avant tout par des évaluations du terrain en premier lieu. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Les dimensions et les aspects du terrain vont être étudiés minutieusement. Puis, comme dans tout projet, il faut constituer un dossier solide qui réunira les cahiers de charge et le plan financier du projet. Investir dans ces espaces destinés à la location est rentable en majorité et surtout bénéfique aux gens. Chaque projet d’investissement de ce genre passe par des demandes d’autorisations, car c’est la procédure exigée. Les possibilités de location des espaces aménagés avec des verdures sont nombreuses et beaucoup sont encore à exploiter.

La création des systèmes de logements temporaires dans ces espaces verts

Les jardins et autres types d’espaces verts ont la faculté de devenir des lieux de logement temporaire pour des situations particulières. On entend souvent parler des habitations saisonnières qui aident les personnes qui désirent habiter dans des cadres ludiques et écologiques. La construction de ces structures se base sur le principe des assemblages par module. En général, ce sont des petits formats qui sont plus destinés à la relaxation des particuliers voulant s’échapper de la vie urbaine.

ParMelinda Jousson

Pourquoi faire appel à un installateur pour votre porte de garage ?

Pour diverses raisons, vous devez changer la porte de votre garage. Grâce à des magasins de bricolage, vous trouverez rapidement des équipements à moindre coût, mais l’installation sera laborieuse. Nous vous conseillons de joindre un installateur pour la porte de garage. Vous serez alors certain que le travail sera accompli dans les meilleures conditions et vous pourrez jouir de cet équipement rapidement. 

Le choix d’une porte de garage motorisée est essentiel

Il suffit d’utiliser une seule fois une porte classique pour comprendre l’intérêt du moteur. Ce dernier facilite la fermeture, mais également l’ouverture. En quelques secondes, grâce à une télécommande, vous actionnez votre équipement sans sortir de votre véhicule. L’installation est toutefois complexe puisque vous devez relier le moteur à votre compteur électrique. Ce professionnel aura toutes les connaissances pour réaliser les étapes dans les meilleures conditions.

  • N’hésitez pas à demander un devis en ligne en passant par le site Internet de cet expert.
  • Il vous propose des portes de garage, mais également des volets roulants afin d’embellir votre logement.
  • L’ouverture de la porte est aussi primordiale, elle devra s’adapter à la place disponible à l’intérieur et à l’extérieur de votre garage.
  • Dans tous les cas, la télécommande est révolutionnaire surtout lorsqu’il pleut.

Vous arrivez du travail et l’averse est très intense. Autrefois, il fallait sortir du véhicule, prendre un parapluie et ouvrir manuellement la porte puis remonter dans la voiture. Ces étapes devaient à nouveau être faites pour fermer la porte. Aujourd’hui, la télécommande et le moteur simplifient grandement votre vie et vous ne pourrez plus vous en passer. 

Tout peut être facilement motorisé que ce soit la porte de votre garage ou encore le portail de votre demeure. N’hésitez pas à choisir des matériaux robustes et des couleurs en adéquation avec la décoration de votre façade afin d’avoir une belle harmonie. Prenez le temps pour confronter toutes les solutions. 

ParMelinda Jousson

Et si vous achetiez un appartement neuf dans le Haut Rhin ?

Voilà maintenant des années que vous êtes à la recherche du bien immobilier idéal dans le Haut-Rhin. La bonne nouvelle, c’est que vous avez l’accord du banquier pour vous lancer, et donc enfin obtenir l’appartement de vos rêves ! Cependant, il va vous falloir faire un choix : êtes-vous plutôt intéressé par l’ancien ou par le neuf ? Aujourd’hui, nous allons vous montrer qu’acheter un appartement neuf dans le Haut-Rhin vous permet de bénéficier d’avantages financiers. Explications.

Les bénéfices financiers à acheter de l’immobilier neuf

Avant toute chose, il est important de savoir que les avantages que nous allons vous présenter sont valables pour le Haut-Rhin, mais aussi pour toute la France. Quoi qu’il en soit, le premier bénéfice est certainement le plus intéressant : vous allez pouvoir bénéficier des frais de notaire réduit. Grâce à cela, vous ne paierez que 2 à 3% de frais sur le bien, alors que dans l’ancien nous sommes plutôt à 7 ou 8% ! Pour vous donner une idée, sur un appartement neuf d’une valeur de 100 000 €, c’est une économie de près de 5 000 € que vous ferez. Aussi, et vous pourrez vous renseigner auprès du département du Haut-Rhin, vous aurez droit à deux années d’exonération sur la taxe foncière : de quoi réaliser de belles nouvelles économies.

Pour aller un peu plus loin, investir dans le neuf, c’est aussi s’éviter des travaux parfois beaucoup trop lourds. Même s’il est possible de concevoir des devis, les travaux reviennent parfois beaucoup plus cher que prévu. Enfin, et c’est plutôt un avantage sur le long terme, l’isolation du logement n’en sera que meilleure. En effet, au fil des années, les normes d’isolation sont de plus en plus strictes : cela signifie donc que vous consommerez moins de chauffage avec un logement neuf qu’un logement ancien. C’est donc une excellente nouvelle quand on voit à quel point les tarifs d’électricité s’envolent…

ParMelinda Jousson

La modalité et la législation d’un dépôt de garantie

Il est devenu courant dans la location immobilière que le propriétaire exige un dépôt de garantie plus ou moins important sans que l’on sache vraiment les raisons ainsi que la législation qui entoure ce genre de pratique. Si les professionnels du secteur peuvent argumenter correctement sur ses raisons, bon nombre de propriétaires et de locations en son incapable.

Le dépôt de garantie, un droit et non une obligation

D’une manière générale, aucune loi n’interdit aux propriétaires d’exiger ou non un dépôt de garantie. Pourtant, s’il est libre au propriétaire d’exiger ou non un dépôt de garantie lors de mise en location de sa demeure, la mise en pratique de l’exigence de dépôt est étroitement régulée par la loi. Ainsi, pour que l’exigence reste dans le cadre légal, sa mise en application doit répondre à certains critères.

  • Le dépôt de garantie, son montant ainsi que son mode de recouvrement doivent être stipulés de manière claire dans le contrat de location en l’occurrence le contrat de bail. Sans cette annotation, le locataire peut sciemment, et c’est son droit, de refuser de payer ledit dépôt ;
  • Le montant du dépôt de garantie ne doit excéder un mois de loyer hors charge pour les habitations non meublées, et ne doit excéder deux mois de loyer pour les habitations meublées. Pour tout loyer versé au préalable ayant une valeur supérieure à deux mois de loyer, aucun dépôt ne peut être exigé ;
  • Le dépôt de garantie doit être réglé par locataire au moment de la signature du bail, et ce en accord avec ce qui est stipulé dans son contrat.

Les conditions de restitutions du dépôt

Le dépôt de garantie est une somme que le propriétaire peut exiger de son locataire afin de couvrir d’éventuelles dégradations de son bien incriminant ce dernier. Comme il a été mentionné plus tôt, les modalités de cette exigence : montant, mode de paiement, ainsi que les conditions de restitutions doivent être parfaitement détaillées dans le contrat de bail.

Le propriétaire a l’obligation de restituer le dépôt de garantie en conformité avec les conditions mentionnées dans son contrat de bail. D’une manière générale, le dépôt doit être restitué dans un délai maximum de 2 mois. Mais des frais peuvent être amputés à cette dernière suivant la charge des travaux ou encore des conditions de retenue mentionnées dans le contrat de bail.

Mode de réclamation en cas de manquement sur une restitution

Il peut arriver que sous diverses conditions, le propriétaire tente de refuser le remboursement du dépôt de garantie. Afin d’éliminer toute ambiguïté à ce sujet, il est important dans un premier temps de faire une constatation mutuelle, mais également de bien mentionner les conditions de remboursement dans le contrat. En cas de refus, le locataire peut tenter une mise en demeure.

ParMelinda Jousson

Faites appel à un plombier pour changer vos WC

Les Français sont de plus en plus nombreux à réaliser des travaux dans leur logement pour améliorer leur confort. Toutefois, ils ne sont pas tous des bricoleurs chevronnés, c’est aussi pour cette raison qu’il peut être judicieux de confier tous les travaux à des professionnels. Vous trouverez un plombier à Paris 17 et il étudiera rapidement toutes les possibilités. 

Changer les toilettes, est-ce difficile ? 

Si les Français ont tendance à se focaliser sur la rénovation énergétique ou le remplacement de la cuisine, d’autres s’attardent sur les salles d’eau. En effet, il est important de gagner en confort et en praticité. Pour nettoyer les sols, il est beaucoup plus intéressant d’avoir des WC suspendus. Un plombier pourra alors vous aider à transformer cette salle d’eau pour qu’elle soit beaucoup plus moderne et agréable. 

  • Il faut bien sûr enlever les toilettes en faisant en sorte que l’évacuation puisse être utilisée avec la nouvelle installation.
  • Une entreprise familiale vous propose ses services et elle dispose d’une solide expérience acquise au cours des dernières décennies.
  • Le remplacement des toilettes sera alors très simple même si vous optez pour une version suspendue et encastrée.
  • Vous n’aurez donc plus un pied à vos WC puisqu’il sera maintenu en hauteur grâce à un bâti encastré dans le mur.

Dans les nouvelles constructions, ce choix est privilégié, mais vous pouvez aussi adopter ce concept pour une rénovation. Il est donc possible de creuser le mur ou d’installer le bâti en surface contre le mur pour avoir un habillage de grande qualité. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de ce plombier de Paris 17 pour en apprendre un peu plus concernant les modalités à envisager. 

Améliorer votre confort est indispensable surtout avec la crise sanitaire qui frappe de plein fouet la France. Les citoyens sont de plus en plus nombreux à rester chez eux. 

ParMelinda Jousson

Où acheter en Île-de-France

En France, le secteur immobilier est en plein essor. Les programmes immobiliers foisonnent, notamment dans le neuf. De la loi Pinel qui permet la réduction des frais de notaire et l’amoindrissement des impôts de 12 à 21 % à la loi Censi Bouvard, ces programmes immobiliers ont été mis en place pour favoriser l’investissement dans l’immobilier neuf. Ils offrent de multiples avantages aux personnes désirant acquérir un bien immobilier en Île-de-France. Peu importe le but de votre investissement dans l’immobilier, il est important de déterminer la région dans laquelle l’on souhaite acheter son bien. A travers cet article, nous vous montrons en Île-de-France les zones dans lesquelles vous pouvez investir de façon fiable et sécurisée.

Acheter un appartement neuf à Paris ou en Seine-et-Marne

La région parisienne compte vingt arrondissements et offre plusieurs opportunités d’achat dans l’immobilier neuf. S’il s’agit d’un achat d’appartement pour y vivre, nous vous recommandons le 15e arrondissement. Il est très apprécié par les familles et par les jeunes dynamiques à la recherche de zones mouvementées. Vous y trouverez différents types d’appartements et toutes les superficies y sont disponibles, vous choisirez en fonction de vos besoins et de votre pouvoir financier. Seine-et-Marne dans la commune de Fontainebleau est également une localité favorable à l’investissement immobilier. Elle dispose du Campus international des arts et est très dynamique. En cas de besoin, voir ces logements neufs en Ile-de-France.

Acheter un appartement neuf dans l’Essonne ou dans les Yvelines 

L’Essonne est une région en plein développement. Elle dispose d’un patrimoine naturel d’exception. En effet, la vallée de la Chevreuse est un espace naturel incroyable. Le taux d’employabilité de ce territoire est excellent à cause des pôles universitaires et scientifiques du coin. Ce qui fait de l’Essonne une localité propice à l’investissement immobilier. La région des Yvelines quant à elle recèle de nombreux trésors, tels que le château de Versailles. Y acheter un appartement pour vivre peut-être très bénéfique. Pour votre financement, pensez au PTZ.

ParMelinda Jousson

Quels matériaux choisir pour une isolation écologique ?

Tout ce qui est dit écologique est en principe respectueux de l’environnement dans son processus de fabrication et même lors de son utilisation. Les produits écologiques ne sont quasiment pas polluants et sont généralement réutilisables. Pour réaliser l’isolation de votre logement vous pouvez utiliser un matériau écologique. Étant entendu qu’il y en a de différents styles, il va tout de même falloir faire un choix. Nous vous présentons dans cet article, les différents matériaux proposés à la vente afin que vous puissiez faire le choix pour votre isolation écologique.

Dans le fond

Les matériaux les plus écologiques pour réaliser l’isolation, sont les produits qui sont d’origine animale ou encore végétale. Vous en avez qui sont faits de bois, de liège ou de céréales. Vous trouverez aussi des fibres comme le coton, le lin ou encore le chanvre. Côté animal, la laine de mouton est assez répandue comme isolant écologique. Il existe également des isolants issus du recyclage de certains objets comme les papiers journaux. Cependant pour faire le choix qui se révèlera utile, l’isolant doit être sélectionné selon les exigences du chantier. A savoir entre autres la partie de la construction à isoler et la qualité de l’isolation souhaitée. Chacune de ces matières renferment en elles-mêmes ses spécificités. Vous pourrez en savoir plus auprès d’un professionnel. Au travers de la connaissance de ces paramètres votre choix apparaitra simplifié.

Choisir la bonne forme

Au-delà des propriétés techniques de chaque type d’isolant, il est aussi bon de s’attarder sur la présentation avant de passer à l’achat. Selon les travaux à réaliser il serait judicieux d’opter pour une présentation en rouleau plutôt qu’en flocons par exemple. La présentation de l’isolant peut également interférer sur l’isolation en elle-même. Dans le sens où sa disposition ne laisserait pas de place à des vides. Le dernier point à explorer est sans doute le coût de l’isolant. Vous privilégierez le matériau écologique pouvant être acquis avec votre budget. 

ParMelinda Jousson

Bien évaluer votre projet d’investissement locatif

L’immobilier est un des domaines les plus stables sur le plan financier, et c’est toujours intéressant d’y investir. Notamment, une des pratiques intéressantes à faire est de construire un bien immobilier, puis d’en faire la location. Avant de se lancer dans une telle initiative, il convient de bien évaluer les différents aspects d’un tel projet.

Trouver une bonne opportunité pour construire

Le terrain est un des éléments cruciaux pour tout projet immobilier que vous lancez. Il faut que ce soit un terrain qui dispose d’un bon emplacement. Parmi les critères appréciables, il doit être un minimum à une bonne distance du centre-ville. Cela ne fera qu’augmenter le loyer potentiel que vous pourrez toucher. Ensuite, vous devez vous assurer qu’il y a peu d’actions à effectuer avant la construction.

Souvent, un terrain va être vendu à bas prix, car vous aurez à prendre différentes mesures pour assurer la sécurité des constructions dessus. Cela inclut une instabilité du terrain, mais aussi la présence de pente qu’il faut aplanir. Il ne faut donc pas se ruer sur un bien foncier simplement parce qu’il est bon marché.

Financer la construction du bien à louer

C’est un des autres aspects qu’il faudra prendre en considération pour votre projet d’immobilier locatif. La valeur de crédit immobilier que vous pourrez vous permettre d’emprunter dépend grandement de votre situation financière. Notamment, il faut que vous ayez un emploi stable, mais aussi que vous n’ayez pas de dettes courantes.

Si vous êtes en couple et que vous combinez vos finances, vous avez plus de chances d’obtenir un prêt. Ensuite, une bonne épargne personnelle est bien perçue par les établissements bancaires. Ils seront plus enclins à vous fournir un bon prêt si vous savez faire des économies.

Les dispositifs fiscaux pour l’investissement locatif

Pour faciliter l’accès aux logements dans les zones dites tendues, des mesures fiscales sont prises par le gouvernement. Ainsi, vous êtes éligible à différents avantages comme un report d’impôts sur plusieurs années pour des biens locatifs dans ces zones. Il s’agit essentiellement des zones avec une forte densité de population.

En vous rendant sur www.revue-fonciere.com,vous pourrez mieux vous informer sur le sujet. Dans l’ensemble, il sera également attendu de vous que vous louiez le bien pour un prix en dessous d’un certain barème. Ce loyer est fixé de manière à quand même rester intéressant pour les investisseurs.

Que faire après le projet

Une fois que vous avez reçu le crédit, construit la maison et commencez à percevoir les loyers, vous devez penser à l’après. Les loyers reçus peuvent être utilisés comme revenus, et ils ont l’avantage d’être stables. En revanche, vous pouvez aussi vous en servir pour directement rembourser le prêt bancaire.

Quand vous faites cela, vous vous donnez l’opportunité de disposer de la maison dans plusieurs années en tant que résidence principale. Entre-temps, vous pourriez envisager d’entamer un autre projet similaire. En revanche, pour avoir un meilleur crédit, il est préférable d’attendre d’avoir remboursé votre prêt actuel avant de vous lancer dans une telle initiative.

ParMelinda Jousson

Découvrez l’offre immobilière très sympathique des Hauts-de-Seine sud

Le marché de l’immobilier est très dynamique en France depuis quelques années, les investisseurs sont alors nombreux à trouver des biens pour améliorer leur patrimoine et dégager des revenus supplémentaires. Même les particuliers ont pu découvrir les avantages de cette solution qu’il ne faut donc pas mettre de côté. Avec l’expertise de Foncier Construction, vous pourrez trouver le programme le plus adapté à votre projet et à vos finances. 

Des projets en commercialisation ou en cours

Il est important d’être vigilant par rapport à ces programmes immobiliers puisque certains sont disponibles à l’achat et d’autres sont encore en travaux. Dans certains cas de figure, vous pouvez acheter des parcelles sans savoir si l’immeuble pourra vous plaire puisque vous utilisez seulement des plans. Il faut donc bien étudier ce projet pour savoir si les plans sont à la hauteur de vos attentes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez attendre la fin de la construction, mais les lots sont souvent déjà achetés.

  • En effet, les promoteurs ont tendance à vendre les logements avant de commencer les travaux, ils sont alors certains d’avoir un retour sur investissement.
  • Vous avez donc des projets qui sont en cours de commercialisation, les travaux n’ont pas forcément commencé et vous disposez de tous les plans et des photos pour la mise en scène.
  • Certains projets sont déjà en cours de travaux, mais il reste souvent des lots comme c’est le cas au Plessis-Robinson.

N’hésitez pas à vous renseigner concernant Foncier Construction puisque plusieurs programmes immobiliers sont disponibles dans cette ville très renommée. Vous pourrez trouver sur la scène 2 Charles Percier, des appartements d’une à cinq pièces pour un budget inférieur à 1.1 million d’euros. Vous trouverez par contre sur la scène 1 de Claure-Nicolas Ledoux des appartements de quatre pièces dont le tarif peut atteindre plus de 600 000 euros.

ParMelinda Jousson

Vente immobilière, les documents nécessaires à fournir au futur acheteur

La constitution d’un dossier de vente est obligatoire dans la mise en vente d’un bien immobilier. Cette étape consiste à réunir les documents obligatoires afin de former le dossier à présenter dans la vente immobilière. Ce dernier est important pour rassurer l’acheteur et lui fournir toutes les informations dont il doit savoir avant de signer devant le notaire.

Le titre de propriété

C’est l’incontournable pour attester que le logement mis en vente appartient réellement au vendeur. Ce document permet également de certifier que le bien en question n’est en aucun cas doté d’une charge. Pour comparer de manière plus facile et correcte la désignation du logement avec son état actuel, ce titre de propriété sera utile au futur acheteur. En cas de travaux entrepris sur le bien, il indiquera la personne chargée des travaux, l’assurance-dommage ouvrage ainsi que les autorisations administratives. L’histoire du bien s’affiche également en quelques lignes pour donner l’opportunité au futur acheteur de voir les noms des anciens propriétaires qui se sont déjà succédé avec les dates de transaction. Un dossier de copropriété sera également à présenter avec le titre de propriété si le bien s’agit d’une copropriété.  

Les plans et les diagnostics obligatoires

Pour vendre un appartement, c’est lors des diagnostics sur la surface loi carrez que les plans de distribution des pièces se réaliseront. Si le bien s’agit d’une maison, c’est sur le site officiel y afférent que le vendeur doit retirer le plan du cadastre ou plan du terrain. Les limites de la parcelle seront indiquées de manière plus précise sur ce plan.  Il permet également de situer la propriété dans son environnement. À part le plan, le vendeur a également pour obligation de joindre le DDT dans son dossier de vente.

De belles photos sont nécessaires pour les annonces

Pour mettre en valeur le bien immobilier à vendre, la création d’un petit book de photos est fortement conseillée. Pour un résultat plus pertinent, l’idéal serait de confier la mission à un photographe professionnel. L’intérieur du logement doit être rangé, propre et surtout dépersonnalisé autant que possible.

Les avis de taxe foncière et taxe d’habitation

Pour le futur acheteur, avoir des informations sur ces avis est aussi d’une grande importance. Ces documents vont lui permettre de savoir par exemple la taxe foncière qu’il doit payer dans l’avenir, car cette dernière peut sensiblement varier d’un bien à un autre. En ce qui concerne la taxe d’habitation, elle est basée sur la valeur locative cadastrale du bien ainsi que des revenus du foyer.

D’autres documents peuvent aussi être présentés dans le cadre d’une vente immobilière comme :

  • Les factures de travaux pour valoriser le bien immobilier.
  • Les factures d’électricité.