Archives de l’auteur Melinda Jousson

ParMelinda Jousson

Bien évaluer votre projet d’investissement locatif

L’immobilier est un des domaines les plus stables sur le plan financier, et c’est toujours intéressant d’y investir. Notamment, une des pratiques intéressantes à faire est de construire un bien immobilier, puis d’en faire la location. Avant de se lancer dans une telle initiative, il convient de bien évaluer les différents aspects d’un tel projet.

Trouver une bonne opportunité pour construire

Le terrain est un des éléments cruciaux pour tout projet immobilier que vous lancez. Il faut que ce soit un terrain qui dispose d’un bon emplacement. Parmi les critères appréciables, il doit être un minimum à une bonne distance du centre-ville. Cela ne fera qu’augmenter le loyer potentiel que vous pourrez toucher. Ensuite, vous devez vous assurer qu’il y a peu d’actions à effectuer avant la construction.

Souvent, un terrain va être vendu à bas prix, car vous aurez à prendre différentes mesures pour assurer la sécurité des constructions dessus. Cela inclut une instabilité du terrain, mais aussi la présence de pente qu’il faut aplanir. Il ne faut donc pas se ruer sur un bien foncier simplement parce qu’il est bon marché.

Financer la construction du bien à louer

C’est un des autres aspects qu’il faudra prendre en considération pour votre projet d’immobilier locatif. La valeur de crédit immobilier que vous pourrez vous permettre d’emprunter dépend grandement de votre situation financière. Notamment, il faut que vous ayez un emploi stable, mais aussi que vous n’ayez pas de dettes courantes.

Si vous êtes en couple et que vous combinez vos finances, vous avez plus de chances d’obtenir un prêt. Ensuite, une bonne épargne personnelle est bien perçue par les établissements bancaires. Ils seront plus enclins à vous fournir un bon prêt si vous savez faire des économies.

Les dispositifs fiscaux pour l’investissement locatif

Pour faciliter l’accès aux logements dans les zones dites tendues, des mesures fiscales sont prises par le gouvernement. Ainsi, vous êtes éligible à différents avantages comme un report d’impôts sur plusieurs années pour des biens locatifs dans ces zones. Il s’agit essentiellement des zones avec une forte densité de population.

En vous rendant sur www.revue-fonciere.com,vous pourrez mieux vous informer sur le sujet. Dans l’ensemble, il sera également attendu de vous que vous louiez le bien pour un prix en dessous d’un certain barème. Ce loyer est fixé de manière à quand même rester intéressant pour les investisseurs.

Que faire après le projet

Une fois que vous avez reçu le crédit, construit la maison et commencez à percevoir les loyers, vous devez penser à l’après. Les loyers reçus peuvent être utilisés comme revenus, et ils ont l’avantage d’être stables. En revanche, vous pouvez aussi vous en servir pour directement rembourser le prêt bancaire.

Quand vous faites cela, vous vous donnez l’opportunité de disposer de la maison dans plusieurs années en tant que résidence principale. Entre-temps, vous pourriez envisager d’entamer un autre projet similaire. En revanche, pour avoir un meilleur crédit, il est préférable d’attendre d’avoir remboursé votre prêt actuel avant de vous lancer dans une telle initiative.

ParMelinda Jousson

Découvrez l’offre immobilière très sympathique des Hauts-de-Seine sud

Le marché de l’immobilier est très dynamique en France depuis quelques années, les investisseurs sont alors nombreux à trouver des biens pour améliorer leur patrimoine et dégager des revenus supplémentaires. Même les particuliers ont pu découvrir les avantages de cette solution qu’il ne faut donc pas mettre de côté. Avec l’expertise de Foncier Construction, vous pourrez trouver le programme le plus adapté à votre projet et à vos finances. 

Des projets en commercialisation ou en cours

Il est important d’être vigilant par rapport à ces programmes immobiliers puisque certains sont disponibles à l’achat et d’autres sont encore en travaux. Dans certains cas de figure, vous pouvez acheter des parcelles sans savoir si l’immeuble pourra vous plaire puisque vous utilisez seulement des plans. Il faut donc bien étudier ce projet pour savoir si les plans sont à la hauteur de vos attentes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez attendre la fin de la construction, mais les lots sont souvent déjà achetés.

  • En effet, les promoteurs ont tendance à vendre les logements avant de commencer les travaux, ils sont alors certains d’avoir un retour sur investissement.
  • Vous avez donc des projets qui sont en cours de commercialisation, les travaux n’ont pas forcément commencé et vous disposez de tous les plans et des photos pour la mise en scène.
  • Certains projets sont déjà en cours de travaux, mais il reste souvent des lots comme c’est le cas au Plessis-Robinson.

N’hésitez pas à vous renseigner concernant Foncier Construction puisque plusieurs programmes immobiliers sont disponibles dans cette ville très renommée. Vous pourrez trouver sur la scène 2 Charles Percier, des appartements d’une à cinq pièces pour un budget inférieur à 1.1 million d’euros. Vous trouverez par contre sur la scène 1 de Claure-Nicolas Ledoux des appartements de quatre pièces dont le tarif peut atteindre plus de 600 000 euros.

ParMelinda Jousson

Vente immobilière, les documents nécessaires à fournir au futur acheteur

La constitution d’un dossier de vente est obligatoire dans la mise en vente d’un bien immobilier. Cette étape consiste à réunir les documents obligatoires afin de former le dossier à présenter dans la vente immobilière. Ce dernier est important pour rassurer l’acheteur et lui fournir toutes les informations dont il doit savoir avant de signer devant le notaire.

Le titre de propriété

C’est l’incontournable pour attester que le logement mis en vente appartient réellement au vendeur. Ce document permet également de certifier que le bien en question n’est en aucun cas doté d’une charge. Pour comparer de manière plus facile et correcte la désignation du logement avec son état actuel, ce titre de propriété sera utile au futur acheteur. En cas de travaux entrepris sur le bien, il indiquera la personne chargée des travaux, l’assurance-dommage ouvrage ainsi que les autorisations administratives. L’histoire du bien s’affiche également en quelques lignes pour donner l’opportunité au futur acheteur de voir les noms des anciens propriétaires qui se sont déjà succédé avec les dates de transaction. Un dossier de copropriété sera également à présenter avec le titre de propriété si le bien s’agit d’une copropriété.  

Les plans et les diagnostics obligatoires

Pour vendre un appartement, c’est lors des diagnostics sur la surface loi carrez que les plans de distribution des pièces se réaliseront. Si le bien s’agit d’une maison, c’est sur le site officiel y afférent que le vendeur doit retirer le plan du cadastre ou plan du terrain. Les limites de la parcelle seront indiquées de manière plus précise sur ce plan.  Il permet également de situer la propriété dans son environnement. À part le plan, le vendeur a également pour obligation de joindre le DDT dans son dossier de vente.

De belles photos sont nécessaires pour les annonces

Pour mettre en valeur le bien immobilier à vendre, la création d’un petit book de photos est fortement conseillée. Pour un résultat plus pertinent, l’idéal serait de confier la mission à un photographe professionnel. L’intérieur du logement doit être rangé, propre et surtout dépersonnalisé autant que possible.

Les avis de taxe foncière et taxe d’habitation

Pour le futur acheteur, avoir des informations sur ces avis est aussi d’une grande importance. Ces documents vont lui permettre de savoir par exemple la taxe foncière qu’il doit payer dans l’avenir, car cette dernière peut sensiblement varier d’un bien à un autre. En ce qui concerne la taxe d’habitation, elle est basée sur la valeur locative cadastrale du bien ainsi que des revenus du foyer.

D’autres documents peuvent aussi être présentés dans le cadre d’une vente immobilière comme :

  • Les factures de travaux pour valoriser le bien immobilier.
  • Les factures d’électricité.
ParMelinda Jousson

Les qualités d’un professionnel pour les travaux de construction

Les clients font appel à des professionnels pour des travaux traditionnels. Bien équipé et opte pour des services de qualités, il conseille davantage pour transmettre un atout précieux sur les actualités immobilières. Il présente certainement tous les attributs de constructions pour permettre une meilleure technique de travail de rénovation.

Proposer un service de qualités

La construction neuve actuelle dépend certainement des compétences des intervenants. Les travaux de construction nécessitent surtout un plus grand soin de la part des acquéreurs. Par l’utilisation des meilleurs matériels, ils peuvent obtenir un résultat de qualité. Il permet d’offrir à ses occupants un niveau de confort très attrayant. Pour un chantier, ces constructeurs travaillent surtout la force d’un meilleur projet de rénovation. L’édification d’une maison contemporaine à un autre visage. Tout dépend des besoins des clients. Pour un excellent bilan environnemental, il s’ouvre pertinemment à répondre au cahier de charge. Même en conseillant les clients, ils ont également leur propre opinion. Et ils sont d’ailleurs le prioritaire qui entreprend la décision finale. Les gros travaux comme la construction définissent notamment une véritable implication des parties de constructeurs. C’est donc un engagement sérieux pour pouvoir finir le chantier. Visitez donc le site pour obtenir un peu plus des informations immobilières.

Réaliser le projet du client

L’assistance d’un professionnel pour les travaux de construction est indispensable. Il vise surtout à atteindre l’objectif des clients. Il réserve une valeur en permanence de sa réalisation. À cet effet, il exploite surtout le développement de la situation. Il oriente surtout à la constructibilité et à la réalisation de projet en général. Tout se fait par une question de priorité. Il travaille à longueur de temps pour viser à transmettre un meilleur rendu. Plus efficace, le contrat représente réellement une valeur incontournable. Il définit surtout de l’assurance sur l’implication et la bonne volonté des constructeurs. Il forme donc le biais d’une garantie. À ce moment, les propriétaires peuvent faire en même temps des suivis et des contrôles quotidiennement. Il visualise de près :

  • Les règles d’urbanismes
  • Les normes de la construction
  • L’élaboration des meilleurs plans

Présente des compétences particulières

Tout se distingue par la question du prix. Mais il constitue surtout le patrimoine d’une habitation en maçonnerie traditionnelle. Il propose davantage des espaces sains et plus intelligents. Il séduit surtout par l’excellence du côté design. Il réserve donc une excellente couverture. À l’appui des conseils de ces constructeurs, le propriétaire a le libre droit de faire ses choix. Avec plus de rigueur, le résultat dépend essentiellement de la capacité de ces professionnels. Il faut donc chercher le meilleur collaborateur. De bouche à oreille ou via Internet, les réseaux sont plus vastes pour trouver le bon. C’est une étape clé pour bien réussir les travaux. Il réalise pertinemment un appui concret pour développer le rendu. Il partage surtout des avantages importants pour l’application de ses missions. Il encadre notamment des astuces spéciales pour favoriser l’attente des acquéreurs. Il représente certainement le meilleur allié de terrain.

ParMelinda Jousson

Les plots réglables pour la terrasse facilitent l’aménagement de l’extérieur

Votre jardin a une légère pente, vous pensez qu’il faut réaliser un terrassement complet pour poser votre future terrasse. Cela demande un budget élevé, des travaux conséquents et du temps. Malheureusement, vous ne souhaitez pas faire appel à des professionnels et vous ne disposez pas de ces connaissances. Nous avons toutefois une solution à vous proposer et elle est révolutionnaire. Avec les plots réglables pour terrasse, vous pourrez aménager votre espace vert très facilement.

Pourquoi les plots sont-ils si intéressants ?

Il n’est pas nécessaire de préparer le terrain en ajoutant des cailloux ou du sable, voire d’enlever l’herbe. Pour éviter les remontées d’humidité, vous pouvez tout de même installer un film géotextile. Ce dernier supprime aussi les mauvaises herbes sous votre terrasse. C’est la seule préparation que vous devez envisager puisque vous pouvez positionner les plots immédiatement sur le sol. 

  • Pour du carrelage, par exemple, il faut penser à installer des plots pour les quatre coins, cela permet d’avoir une terrasse assez robuste.
  • Si vous souhaitez utiliser des lames en bois, vous aurez besoin des lambourdes, l’espace entre les plots sera alors de quelques dizaines de mètres.

Grâce à un niveau à bulles ou laser, vous vérifiez que le revêtement est bien droit. Si ce n’est pas le cas, les rehausseurs sont là pour vous aider, il suffit d’augmenter la hauteur ou de la réduire en fonction des besoins. Pour une telle terrasse posée sur des plots, le travail n’est pas si laborieux et vous aurez un extérieur de qualité en quelques heures seulement. 

Que ce soit pour une terrasse en bois ou avec du carrelage, voire des dalles de béton, envisagez cette solution. Même si vous n’avez pas des connaissances ou, si vous êtes un bricoleur du dimanche, vous pourrez clairement aménager votre espace vert. L’année prochaine, les lieux seront alors propices aux apéritifs et aux barbecues.

ParMelinda Jousson

Quels sont les avantages du volet roulant ?

Ils restent la solution la plus sécurisée pour la maison, mais ce n’est pas leur seul atout. Ils ont aussi un réel avantage pour améliorer l’isolation thermique et phonique de l’habitation. Les volets roulants peuvent être installés lors d’une construction ou d’une rénovation. Automatiques ou manuels, ces équipements restent la meilleure alternative. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel qui vous aidera à sélectionner les meilleurs volets roulants

Différents matériaux

Aluminium, PVC et même bois, les volets roulants peuvent être proposés aussi avec plusieurs formes de caissons. Ils s’adaptent à toutes les exigences architecturales et esthétiques de la maison. Vous pouvez également bénéficier d’une large palette de coloris, ce qui vous permettra de les adapter aux teintes de la façade ou à celles imposées par l’environnement. L’aluminium est considéré comme le matériau le plus résistant. 

  • Il est fortement recommandé pour les volets roulants de grandes dimensions notamment pour les baies vitrées.
  • Les volets roulants isolent du froid, du bruit et de la chaleur en été.
  • C’est assurément plus de confort, de sécurité et une meilleure isolation.

Une résistance contre les intrusions

Ils présentent des avantages en termes de sécurité. Pour se prémunir des cambriolages, c’est une bonne option. Dotés d’une motorisation, les volets roulants présentent une meilleure résistance aux tentatives d’intrusion. Les modèles motorisés sont particulièrement recommandés pour les personnes âgées ou celles à mobilité réduite. Avec un simple interrupteur ou une télécommande, vous pourrez fermer et ouvrir vos volets à distance. La motorisation des volets roulants peut être financée par certaines aides, on peut aussi bénéficier d’une prime d’assurance moins élevée avec une maison mieux protégée. 

Les volets roulants sont aussi une vraie plus-value en cas de revente du bien. Les volets roulants offrent le meilleur rapport qualité/prix. C’est sans contexte une sécurité accrue pour votre habitation que vous ne devez pas négliger au vu de tous les points forts.

ParMelinda Jousson

Pourquoi les investisseurs immobiliers choisissent-ils le Var ?

À l’heure où l’immobilier est un secteur clé de l’économie française, l’investissement est devenu un élément majeur. Dans cette optique, trouver la meilleure région pour investir devient vite une priorité. Cependant, cibler la région idéale peut ressembler à un parcours du combattant si l’on n’applique pas certaines méthodes. Néanmoins, depuis quelque temps, une région semble se détacher de la concurrence : le Var. Présentant de nombreux avantages, le Var séduit les investisseurs de l’Hexagone. Focus sur le boom de l’investissement immobilier dans le Var.

Un territoire qui bouge

En posant la question aux différents investisseurs immobiliers, on comprend assez vite que le Var séduit, car ce territoire bouge énormément. Entre les perspectives économiques positives liées à la région et les nombreux habitants du nord de la France qui viennent s’installer dans le Var, tout est réuni pour que le marché flambe. Autre avantage non négligeable, le prix de l’immobilier. Alors que le prix du mètre carré explose du côté de la capitale, les indicateurs sont à la baisse dans le sud. De Salon-de-Provence à Marignane, en passant, par Aubagne ou encore Port-de-Bouc, le choix est large pour investir dans le Var.

S’entourer de pros

Évident pour une majorité, on préfère le préciser avant que vous ne débutiez vos recherches. Pour optimiser vos chances de réussite, on ne peut que trop vous conseiller de vous entourer de professionnels certifiés et reconnus. Si le savoir-faire de ces experts est un vrai plus, c’est surtout l’offre proposée qui fait la différence. En dépit de certaines idées reçues, il n’est pas obligatoire d’avoir un budget XXL pour s’attacher les services de ce genre de pro. Un rapide coup d’œil sur les prix du secteur vous fera comprendre que ce marché est en plein boom. Résultat, les tarifs sont à la baisse. Et si cet argument faisait pencher la balance ? Rien n’est moins sûr.

ParMelinda Jousson

Investir dans un espace vers afin de rentabiliser son jardin ou parc privé

Depuis quelques décennies, les espaces verts se fondent de plus en plus rares dans les grandes villes. Ainsi de plus en plus de citadins en quête de verdure et d’air frais envahissent les quelques jardins publics surpeuplés. Néanmoins, comme toutes espaces sujettes à la location, comme les maisons, il est possible pour les particuliers de mettre à disposition leur espace extérieur moyennant une tarification.

Louer son jardin ou son balcon pour faire profiter le plus grand nombre

Pour les personnes disposant d’un terrain vague de plusieurs mètres carrés, voire d’un ou plusieurs hectares, une manière de rentabiliser ce dernier est de le transformer en jardin ou parc afin de le louer et d’en faire profiter les autres. Néanmoins pour les citadins avec un espace extérieur conséquent, cette location peut être faite entre voisin pour des barbecues ou encore des fêtes ou gouters d’anniversaire. Pour les grands espaces en bordure de la ville, l’exploitation peut ne pas se résumer à une simple location, on peut étendre les activités sur le parc en y incluant des espaces de randonnée, des espaces de campement. Comme les activités en pleine aire ne manquent, plus la place est grande, variées seront les activités pouvant y être organisées. Et dans la mesure où l’on dispose d’installation tels que l’électricité, des installations sanitaires ou encore des activités nautiques, il est plus que possible de rentabiliser son investissement.

Aménager son terrain ou son jardin en parc ou espace vert

L’aménagement d’un terrain en espace vert nécessite une profonde préparation, non seulement d’un point de vue matériel, mais également administratif.

  • Dans un premier temps, il faut évaluer les atouts du terrain : sa superficie, son accès, ainsi que les services à proximité (transport, commerce) et ensuite considéré le type d’activité dont on veut y développer (parc, jardin, espace de détente) ;
  • Ensuite, dresser le bilan du projet : étudier la faisabilité du projet ainsi que les autorisations nécessaires à la concrétisation du projet : norme de sécurité, budget, équipement ;
  • Enfin, prévoir le développement d’activité comme de campement, ou des redonnés.

Ajouter des habitats de jardin pour proposer du logement aux personnes de passage

Un espace vert ne se limitant pas uniquement au jardin, il est également possible de proposer un type d’habitation saisonnière qui profite aux personnes à la recherche d’un cadre paisible dans l’environnement urbain. Ces constructions encore appelées appartements de jardin sont de petit assemblage modulaire dont l’installation ne nécessitant nullement un permis de construire. Petits et compacts, ils sont raccordés au système sanitaire et peuvent disposer d’un niveau de confort. Modulaires, ces petits studios peuvent être configurés à l’infini avec un maximum d’option : cuisine, équipement électroménager…

ParMelinda Jousson

Les avantages de la location meublée

Le projet de mettre un bien immobilier en location nécessite une importante réflexion. En effet, il est important de prendre en considération toutes les possibilités et les éventualités pour garantir la réussite de son projet. La location meublée semble d’ailleurs être un investissement intéressant, mais quels sont exactement les avantages de cette pratique ?

Des avantages financiers considérables

Le principal avantage de louer en meublé est qu’il est possible de louer plus cher son bien. En effet, les propriétaires des biens meublés peuvent fixer leur tarif avec un taux de plus de 10 à 30 % de la location d’un bien vide de même type et de même surface. Ce qui est donc plus intéressant si vous voulez maximiser votre profit brut. Outre un loyer plus élevé, le propriétaire peur également demander un dépôt de garantie de 2 mois pour la location quand il est de 1 mois pour les locations vides. Enfin, vous pouvez récupérer les charges mensuelles de votre investissement locatif en mettant en place un forfait de charges dont le tarif est à réviser tous les ans. Il est toutefois important de ne pas disproportionner la valeur de ce forfait. Le forfait doit s’accorder aux charges que le locataire devra s’acquitter. Vous pouvez prendre comme référence la valeur des charges de vos anciens locataires.

Des avantages fiscaux intéressants

La location de bien immobilier meublé est considérée comme une activité commerciale. Elle est donc assujettie selon le régime des bénéfices industriels commerciaux ou BIC. Avec ce régime, non seulement vous allez réduire vos impôts, mais vous avez la possibilité d’amortir les immeubles ainsi que le mobilier. En fonction des revenus générés par le bien, le propriétaire bénéficie de remise dans leurs taxes. Ainsi :

  • Si le revenu annuel généré par la location meublée de votre bien immobilier en tant que résidence principale ne dépasse pas les 70 000 € HT, vous pouvez choisir le régime micro-BIC qui vous permettra de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50% de votre impôt.
  • Si le locataire du bien occupe le bien le 1er janvier de l’année de l’imposition et qu’il l’occupe toute l’année, la taxe d’habitation est à sa charge.

Un procédé plus sécurisé

Avec la location de bien immobilier meublé, les locataires sont souvent des étudiants ou des jeunes actifs en mouvement. Ce qui est un avantage majeur, car avec ce type de locataire, la durée maximale d’un contrat de bail est de 9 mois. Les propriétaires sont ainsi à l’abri des problèmes de loyers impayés, car avec la durée écourtée. De plus, même si le risque de loyer impayé est limité en cas de problème, le loyer impayé ne sera pas très conséquent par rapport à une location de longue durée.

ParMelinda Jousson

Comment gérer le déménagement d’une location ?

Choisir le bien locatif idéal n’est pas une mince affaire. Il ne s’agit pas simplement d’accepter le premier appartement vacant près de votre lieu de travail ou de choisir cette maison uniquement parce qu’elle possède une belle piscine. Il y a beaucoup de choses que vous, en tant que locataire potentiel, devriez prendre en compte avant de vous déménager.

Trouver une maison à louer qui répond à vos besoins avant de déménager

Le déménagement peut générer beaucoup de stress surtout si c’est la première fois que vous déménagez. Déjà le cout de déménagement peut être très élevé si vous avez beaucoup de mal à planifier votre projet de déménagement. Pour ne pas dépasser le budget que vous avez fixé en avance pour votre déménagement, vous pouvez demander un devis pour votre déménagement pas cher qui vous permet de comparer facilement les tarifs proposés par les professionnels de déménagement. Pour ne pas alourdir votre charge, il est aussi important de trouver les loyers moins chers avant de déménager.

Choisir le loyer moins cher

Pour éviter de tomber dans les maisons à louer avec des prix de location exorbitants, recherchez les loyers typiques en comparant les montants mensuels actuellement demandés pour des propriétés similaires dans la région. Vous devriez pouvoir le faire assez facilement via Internet. Cela devrait alors vous donner une bonne idée des prix moyens et vous aider à établir un budget. Lorsque vous vous renseignez sur une propriété, découvrez aussi certains éléments qui influent le prix du loyer tel que la taxe d’habitation, les dépenses liées à l’entretien et à la réparation.

Bien comprendre le contenu du contrat de bail de location avant le déménagement

Avant de déménager, il est important de revoir votre contrat de bail avec le propriétaire. Un bail de location est un contrat en vertu duquel une partie, le bailleur (propriétaire de l’actif), donne à une autre partie (le locataire) le droit exclusif d’utiliser l’actif généralement pendant une durée déterminée en échange du paiement d’un loyer.

Avant de jouir de l’appartement, vous devriez bien connaitre le contenu du bail et cela bien avant votre déménagement, car une fois le bail signé, vous devrez respecter vos obligations stipulées dans le bail surtout la section « résiliation du contrat de bail ». Voici les principales caractéristiques ou éléments du contrat de bail que les locataires doivent connaitre avant de déménager dans la nouvelle propriété :

  • Les parties contractantes : Il y a essentiellement deux parties à un contrat de location, à savoir le propriétaire et l’utilisateur.
  • Actifs : Les actifs, les biens à louer font l’objet du contrat de location.
  • Période de location : La période de location de base pendant laquelle le bail est non résiliable.
  • Paiements de location : Le locataire paie au bailleur pour la transaction de location est la location de location.
  • Les responsabilités envers les charges : Provision pour le paiement des frais d’entretien et de réparation, taxes, assurances et autres dépenses afférentes à l’actif loué.
  • Durée du bail : La durée du bail est la période pendant laquelle le contrat de location reste en vigueur.
  • Résiliation : À la fin de la période, le contrat peut être résilié.
  • Renouveler ou acheter : Une option pour renouveler le bail ou pour acheter les actifs à la fin de la période de base.